NULL

Comment ne pas stresser dès la rentrée

5 septembre

Comment ne pas stresser dès la rentrée

Comment ne pas stresser dès la rentrée

Oui, il est possible de ne pas se mettre la pression dès la fin des vacances. Pour que la rentrée soit zen, on repense son organisation et on adopte les bonnes applis utiles au quotidien dans sa vie de famille.

Comment ne pas stresser dès la rentrée

  • On fait le point sur sa précédente logistique
  • On range et on s’équipe
  • On fait des listes réalisables
  • Planning, calendrier… on adopte les bons outils

La rentrée est synonyme de changement de rythme, de reprise du travail, de retour au quotidien et, bien souvent, de stress. Normal ? Non ! Une rentrée zen est parfaitement possible.

 

  • On fait le point sur sa précédente logistique

La méthode la plus courante, conseillée par la plupart des coachs en organisation, consiste à lister ce qui nous a simplifié la vie et ce qui nous l’a compliquée. Cette analyse rationnelle permet de traiter la difficulté point par point, et de conserver les éléments positifs. Si cibler les problèmes vous angoisse, Laurence Thomas, coach, propose une méthode alternative :

« Visualisez à quoi ressemblerait votre organisation idéale, et projetez-vous dedans. Faites comme si c’était acquis. Cela change complètement l’état d’esprit : vous serez plus détendue, positive, et cela ouvre à des solutions plus créatives. »

Enfin, rappelez-vous qu’une organisation efficace est une organisation flexible ! Cela demande d’y revenir souvent pour l’ajuster.

 

  • On range et on s’équipe

Un jour donné, on trie armoires et placards pour jeter ou recycler tout ce qui ne servira plus, et lister ce qui manque.

Une fois le tri et le rangement terminés, on peut faire tranquillement les courses nécessaires.

 

  • On fait des listes réalisables

Trop longues, nos to-do list ont tendance à nous angoisser plus qu’autre chose… S’en tenir à trois tâches importantes, bien hiérarchisées, permet de libérer son cerveau sans avoir l’impression d’un labeur qui n’en finit pas. Cela ne signifie pas que l’on n’en fera pas davantage, mais on a au moins la satisfaction d’avoir déjà terminé celles-ci !

 

  • Planning, calendrier… on adopte les bons outils

 

  • Un semainier accroché au réfrigérateur, permet de noter toutes les activités de la famille qui se répètent chaque semaine, comme les horaires de travail et d’école, ainsi que les activités extrascolaires. On y place aussi des plages horaires pour le ménage, avec une attribution précise des tâches, et un créneau non négociable pour faire du sport. Toutes les études montrent que l’exercice physique est bénéfique contre le stress, mais il est souvent sacrifié. Il faut réfléchir au moment le plus propice, par exemple le matin où à midi, quand on a du temps et besoin de décompresser.
  • L’agenda familial sert, lui, à inscrire les rendez-vous des parents et des enfants sur plusieurs mois. Il peut s’agir d’un simple calendrier en carton fixé au mur, d’un agenda classique, d’une appli mobile agenda ou encore d’un agenda Google partagé. Laurence Einfalt propose d’y inscrire les voyages scolaires, le gala de danse, les déplacements professionnels, les rendez-vous chez le médecin, les échéances des papiers administratifs… bref, tout ce qui impacte la vie de la famille. On le complète par des rappels enregistrés sur son smartphone. « Je conseille aussi de planifier les prochains rendez-vous chez le coiffeur dès que l’on en sort », ajoute-t-elle. Brushing, café avec une copine… ces rendez-vous “plaisir” sont des soupapes de décompression indispensables, on en prévoit au moins un tous les mois.
© Copyright - 2017 : All Rights Reserved. | Mentions Légales